Tout savoir sur le carreleur

Enrico
Enrico
12 mars 2020

Carreleur, en quoi ça consiste ?

Un carreleur est une personne dont la fonction principale est de poser des carrelages sur les sols et les murs. Il peut, soit travailler en intérieur sur des surfaces telles que les sols, les plafonds et les murs (en particulier les salles de bains et les cuisines), soit en extérieur et carreler les terrasses, les patios ou encore les piscines.

Dans son métier, le carreleur utilise différents types de carrelages, notamment en pierre naturelle, en céramique, en faïence, en brique. Cependant, il pose également d’autres revêtements tels que le plâtre, le parquet en bois, etc. 

Les carrelages sont souvent utilisés dans la construction, dans les milieux résidentiels et commerciaux, mais aussi dans les environnements industriels. Pour les personnes qui se demandent comment nettoyer les taches blanches sur du carrelage, il existe différents produits vendus dans le commerce tels que le jus de citron et le vinaigre qui permettent de venir à bout de certaines salissures.

Heureusement, les carreaux présentent un réel avantage pour les personnes occupées : ils sont faciles à nettoyer et à entretenir.

Poser son carrelage correctement n’est pas toujours un jeu d’enfant lorsque l’on ne connaît pas les techniques appropriées. Alors, quelles sont les erreurs à éviter quand on place du carrelage ? Il faut, entre autre, faire attention à ne pas réaliser trop rapidement les joints, à ne pas poser le carrelage sur une surface inégale et à ne pas négliger leur nettoyage après la pose.

En plus de protéger les surfaces des murs et des sols, ils ont une fonction esthétique. Grâce à la large gamme de couleurs, de motifs et de formats disponibles, le carrelage permet d’ajouter une touche personnelle aux intérieurs et aux extérieurs et peuvent même être utilisés pour créer des compositions artistiques, telles que des mosaïques. Choisir la taille de son carrelage dépend principalement de nos envies et de l’espace dont on dispose.

La tranche de prix est également très variée et les coûts de certains carrelages sont exorbitants. Quel est le prix d’un carrelage de bonne qualité ? On peut estimer son coût de 40 € à 60 € au mètre carré.

Avec toutes ces innombrables sortes de carreaux, on peut se poser les questions suivantes : quel carrelage pour une salle de bain ? Quel carrelage pour une cuisine ? Quel carrelage pour une terrasse extérieure ?  Le carrelage utilisé dépend souvent de l’endroit où il est posé et le carreleur sait exactement celui qui correspond à vos besoins. Grâce à son expérience, il sera capable de vous fournir de nombreux conseils et informations sur le sujet.

 

Outre la pose du carrelage, le carreleur réalise 2 étapes importantes lors de son travail :

 

  1. La planification

  • Examiner les plans, mesurer et marquer les surfaces à couvrir

  • Planifier la disposition des carreaux

  • Déterminer la quantité de matériaux nécessaire en mesurant la surface et en suivant les plans

  • Estimer le coût total des travaux

 

  1. L’exécution ou comment poser des carrelages

  • Préparer les surfaces des murs et des sols en enlevant les vieux carrelages, les joints, le ciment et la colle

  • Combler les trous et les fissures, puis nettoyer les surfaces

  • Utiliser des outils de découpe pour couper et tailler les carreaux en utilisant des outils tels que des niveaux à bulle, des équerres et des fils à plomb

  • Positionner les carreaux conformément au plan prévu et veiller à ce que les motifs des carrelages soient en harmonie

  • Fixer les carrelages sur les surfaces, en utilisant un adhésif adéquat à l'aide d'une truelle dentelée et d'une taloche en éponge

  • Réaliser les jointures, nettoyer et polir les carrelages

  • Poser des sols en ciment, en granolithe, en terrazzo ou de composition similaire

  • Imperméabiliser les zones carrelées

 

Pour réaliser ce métier, le carreleur doit posséder de multiples compétences :

 

  1. Aimer le travail manuel

Il est indispensable pour le carreleur d’aimer travailler avec ses mains et d’avoir des compétences techniques.

  1. Etre capable de travailler en hauteur

Travailler sur des échelles ou des échafaudages fait partie de son travail. Le vertige n’est donc pas compatible avec cette profession.

  1. Travailler avec habileté, netteté et précision

Le carreleur connaît les mesures de la surface sur laquelle il travaille et prend soin de découper les carrelages au millimètre près. Il sait exactement quels croisillons choisir pour son carrelage mural.

  1. Connaître des notions en mathématiques

Le carreleur est capable d’effectuer un calcul des coûts et la découpe des carrelages. 

  1. Gérer son budget

Il doit prévoir l’équipement nécessaire et savoir réaliser des factures.

  1. Avoir de la force physique et de l’endurance

Le  travail implique de soulever des matériaux de construction lourds et de travailler dans des positions inconfortables pendant de longues périodes. En effet, il doit souvent s’agenouiller ou se pencher.

  1. Accorder une attention particulière aux détails

Le carreleur doit examiner la surface sur laquelle il doit travailler. Il prend soin de choisir la colle adéquates ainsi que les outils nécessaires à la réalisation de son travail.

  1. Posséder une certaine créativité

Il réalise des dessins et des motifs complexes à partir d'un plan de carrelage. Parfois, les clients demandent au carreleur comment faire pour agrandir une pièce avec du carrelage.

  1.  Détenir des qualités relationnelles

Le carreleur interagit avec les clients et les conseille sur les matériaux et la dimension des carrelages adaptés à leur surface.

 

Ce métier combine à la fois des aptitudes dans la construction, le domaine artistique mais aussi dans le sens des affaires.

Pour devenir carreleur, il existe plusieurs possibilités d’études. Les jeunes qui souhaitent se lancer dans une carrière de carreleur peuvent trouver un apprentissage leur offrant une formation, par exemple dans l’enseignement professionnel, au CEFA ou à l’IFAPME. Néanmoins, aucune qualification n'est exigée pour travailler dans les maisons appartenant à des particuliers.

Le carreleur travaille souvent comme salarié dans une entreprise de construction ou comme entrepreneur indépendant. En ce qui concerne le salaire du carreleur indépendant, celui-ci est assez variable. Lors de sa première année, il peut gagner environ 28 000 €. A l’inverse, les plus expérimentés dans le domaine peuvent atteindre 68 000 € par an. Plus le carreleur a de l’expérience, plus il a de chances d’avoir un salaire élevé.

Mais quel est le tarif horaire d’un carreleur ? Il varie lui aussi et se situe approximativement autour de 35 € de l’heure. Le tarif dépend également des matériaux utilisés et de la taille des carreaux.

La plupart des carreleurs travaillent entre 37 et 45 heures par semaine, du lundi au vendredi. Cependant, pour respecter les délais fixés par les clients, ils peuvent être amenés à travailler plus longtemps et parfois, des travailleurs sont présents le week-end. Certains exercent également cette profession à temps partiel.

Les lieux de travail varient en fonction de la mission à laquelle le carreleur est affecté. Les missions comprennent les projets de construction résidentielle, commerciale et industrielle, les travaux de rénovation et de remise à neuf de maisons et d'appartements et les travaux de rénovation et de restauration. Certaines missions peuvent exiger une certaine flexibilité et la volonté de voyager.

A la recherche d'un carreleur ? Les meilleurs carreleurs de Belgique sont ici !

Besoin d'un(e) carreleur ?
Carreleur
Où ? (Adresse, ville)